Les origines de Portes ouvertes Ontario

La première « Journée portes ouvertes » a lieu en France en 1984. Cette idée fait rapidement son chemin dans les pays voisins, notamment aux Pays-Bas, en Suède, en République d’Irlande, en Belgique et en Écosse. En 1991, ces manifestations sont réunies sous le nom « Journées européennes du patrimoine » à l’initiative du Conseil de l’Europe. En 2003, les 48 états signataires de la Convention culturelle européenne participent aux Journées européennes du patrimoine.

En 2000, la ville de Toronto organise le premier événement Portes ouvertes d’Amérique du Nord. C’est en 2002 que la Fiducie du patrimoine ontarien lance Portes ouvertes Ontario, la première manifestation provinciale du genre au Canada. Le concept Portes ouvertes continue à s’étendre en Amérique du Nord. Des événements sont désormais organisés à Terre-Neuve, en Alberta, au Massachusetts, dans l’ouest de l’État de New York, dans la ville de New York et à Denver.

Chaque année, Portes ouvertes Ontario attire beaucoup de monde dans tout l’Ontario. D’avril à octobre, les résidants et les visiteurs sont invités à découvrir les trésors cachés du patrimoine de l’Ontario, certains n’ayant jamais été admirés par le public.

Depuis le lancement du programme en 2002, plus de 5 millions de visites ont été rendues dans des site du patrimoine participant à cette initiative fascinante. Portes ouvertes Ontario, qui est considéré comme un phénomène culturel, continuera en 2017. Des centaines de collectivités participeront des événements organisés dans toute la province.

Ouverture de session

Vous devez être connectés pour utiliser cette option.